Les Evènements

Inauguration du Salon

   Vernissage des oeuvres d’Art de Anne Grenier

Jeudi 9 Février 2017

 

« Je suis exigeant avec moi même et je veux de la vie.

A l’occasion de l’inauguration officielle de son salon, jeudi, 4 place Aristide Briand à Valence, Teddy accueille les œuvres d’Anne Grenier.

Chignons, couleurs, coiffures structurées, stylées, travaillées… Teddy est le spécialiste où il fait bon venir se faire coiffer.
Après un BTS d’assistant en gestion PME/PMI, puis un 3eme cycle de formation à la gestion du patrimoine, Teddy a changé de voie professionnelle, sous les conseils de ses proches. « Tu as des prédispositions dans le domaine de la coiffure, lance-toi ». C’est ainsi qu’il a passé son CAP de coiffeur puis le brevet professionnel.
« Je me suis prêté au jeu. La suite ? Le concours de meilleur ouvrier de France, si je peux. Mais si je le fais, c’est pour réussir. » dit-il, en présence de monsieur le Maire.

Et la réussite est au rendez-vous. C’est à l’occasion d’une rencontre fortuite, que Teddy a proposé à Anne Grenier, artiste plasticienne à Charmes sur Rhône, de venir exposer. Pendant un an, il lui ouvrira son salon pour qu’elle puisse venir exposer ses œuvres. « Nous allons créer différents univers artistiques selon mes créations ». Chaque pièce semble avoir été composée pour le salon et vient se lover délicatement entre les divers fauteuils ou autre mobilier. « Entre nous, ce fut un coup de cœur ».

Ce projet, Teddy souhaite le pérenniser avec différents artistes qui semblent nombreux sur la liste d’attente ! L’art est un retour aux sources pour Teddy, sensible à la peinture, notamment. « Je souhaite retrouver ici une ambiance de galerie d’art. Les volumes sont beaux et grands, le cadre est idéal. » Coiffeur depuis 8 ans, Teddy s’est spécialisé dans le haut de gamme. « Je me fais plaisir avec mes clients tout en restant très exigeant et en gardant l’esprit d’équipe ».

« Dans ce salon, je veux de la vie ».
Les œuvres d’Anne en sont un exemple : jeux de couleurs chatoyantes, de matières brutes ou de récup, tels des clins d’œil à l’art baroque. De la douceur à la grandeur, chaque sculpture, tableau, miroir est un hymne à la vie. »

Laure Allard, Correspondante Presse Dauphiné


Noël 2017

     Ambiance Rétro

Lundi 25 Décembre 2017